A la découverte de la vie des immigrants vietnamiens en France.



L'essentiel de cette série est né tout naturellement grâce à la rencontre de voisins vietnamiens dans mon bâtiment. Leur esprit ouvert et leur générosité m'ont donné une grande envie de les rencontrer de plus en plus souvent. Ils ont aimé raconter leur histoire, d'une part parce qu'ils n'ont pas souvent l'occasion de rencontrer de  jeunes vietnamiens et, d'autre part, comme des grands-parents, ils n'hésitent pas à partager leur passé avec nous. La chute de Saigon fin avril 1975 a engendré des vagues de boat people vietnamiens ayant la France pour destination. En raison des liens qui unissaient l'empire français aux pays de l'ex-Indochine, la France a été la terre d'immigration par excellence des Vietnamiens et a ainsi  acceuilli plus de 43 000 réfugiés. Trois familles ont ici été choisies pour permettre de poser un regard sur leur vie après 30 ans
d'immigration, en tenant compte des aspects sociologiques et culturels. L'intégration vietnamienne a connu sa réussite grâce au fait d'avoir un pied dans chacune des deux cultures. Malgré l'écart et les différences entre les deux pays, les vietnamiens, grâce à leur ténacité, s'adaptent et résident en France comme si ce pays constituait un prolongement de leur propre pays d'origine, sous une forme différente. Malgré la peur, l'inquiétude, la langue, ils réussissent leur vie dans le bonheur et la paix. 

Ces trois petites histoires de trois particuliers tente de raconter en toute simplicité une partie de leur quotidien, en voulant partager leur tradition et leur culture.


Cette série a fait partie de l’exposition “Autoporatrait/ Narration” à la galerie Réverbère, Lyon.




Manh et Phuong, 2017






Hai et Yen, 2017






Dung et Nga, 2017
Un peu de moi    Contact     ︎ ︎ ︎